15 - 18 juin 2021 Eurexpo - Lyon - France Le salon de la filière Plasturgie, Composites & Caoutchoucs en France

Thieme France conçoit des pièces techniques en polyuréthane pour le domaine médical

Thieme France conçoit des pièces techniques en polyuréthane pour le domaine médical

Le 24/02/2020

Leader sur le marché des pièces techniques et fonctionnelles en polyuréthane, Thieme France est la filiale d’une PME familiale allemande qui emploie 350 personnes dans le monde. Elle conçoit et fabrique des habillages et des boîtiers à destination de nombreuses industries.

Thieme France accompagne ses clients sur la globalité de leur projet en matière de pièces techniques et d’aspect tout en répondant à de nombreuses contraintes : résistance aux chocs, isolation phonique ou thermique, classement feu, etc. « Le polyuréthane permet  d’intégrer de nombreuses fonctions telles que des éléments de fixation directement lors du moulage de la pièce », renseigne  Sandrine Vierling, responsable marketing.

« Pour un de nos clients, nous avons réalisé le châssis d’un appareil de dialyse. Ce dernier est un bon exemple de notre technologie, proche de celle d’injection thermoplastique. Nous n’avons quasiment pas de limite en termes de design et nous pouvons intégrer des fonctionnalités directement dans la pièce sans avoir à l’usiner. »

Le châssis est composé d’un caisson principal et de quelques capots moulés en polyuréthane. « Les formes courbes des pièces ont pu être aisément réalisées grâce aux bonnes propriétés d’écoulement des matières polyuréthane. La possibilité de mouler de faibles épaisseurs de parois a permis de réaliser un appareil compact conformément aux souhaits du client. La rigidité des pièces est assurée par des nervures et par des épaisseurs augmentées localement. L’assemblage final de l’appareil est simplifié par le surmoulage d’inserts et l’intégration de rainures d’emboîtement. »

La finition peinture des pièces permet de résoudre des problématiques telles que la résistance chimique aux produits de nettoyage ou le blindage électromagnétique via des peintures conductrices. « On peut ainsi produire des pièces esthétiques, imperméables, faciles à nettoyer et offrant une bonne résistance aux bactéries. »

Du médical à l’automobile, en passant par l’agriculture, les véhicules de chantiers ou encore les distributeurs de boisson par exemple, et ce sans se restreindre aux seuls habillages, la société travaille avec divers secteurs industriels.

Rédacteur : Nadia DAKI

Linkedin
Viadeo
Imprimer